SUIVI DU PROJET
5 février 2016  -  Retour sur l'ile à Vache - Suspension du projet

Pendant notre absence, les informations ont été difficiles à obtenir mais nous savons que tous les premiers poussins ont été malades et n'ont pas survécu.
A notre retour nous organisons une réunion pour faire le point. Le groupe ANSANM est incomplet et semble s'être partiellement dissout et l'élevage s'est avérer plus compliqué qu'ils ne l'avaient prévu. Par ailleurs, nous constatons qu'au lieu des 50 poussins prévus il a été procédé à l'achat de 100 bêtes évidemment plus onéreuses à nourrir.
Les conditions économiques du pays se détériorent et nous examinons dans quelles conditions il serait possible de relancer le projet : dans l'état actuel, on ne peut pas espérer faire fonctionner lepulailler sans aller à un échec.

Le poulailler est en place, nous décidons de suspendre notre intervention et de considérer l'évolution des conditions économiques avant de le reprendre.

12 mars 20015  -  Début des opérations

Nou Kapab remet la somme nécessaire à la construction du poulailler, le chantier va pouvoir démarrer.

Il est prévu qu'il sera terminé avant notre départ de l'ile à Vache au début du mois d'avril.

Nous constatons déjà quelques anomalies par rapport à ce qui avait été convenu :   - Le groupe ANSANM fait appel à des ouvriers qu'il faudra payer pour les aider à bâtir le poulailler.
  - Le chantier prend du retard et ne sera pas terminé avant notre départ.

26 février 2015  -  Rencontre avec le groupe ANSANM

Le groupe ANSANM nous reçoit et nous présente le projet.
Les jours suivants nous visiterons l'ONG "Seed" aux Cayes et nous établierons le budget du projet sur lequel il y a accord entre ANSANM et NOU KAPAB :
  - Le projet est fiable si les membres du groupe prennent eux-mêmes en charge la construction du poulailler avec les matériaux fournis par NOU KAPAB.
  - Le projet est fiable si le premier achat porte sur 50 poussins pour mettre au point les phases d'élevage. Les achats suivants pourront porter sur 100 poussins à chaque fois.
  - Les premiers bénéfices ne pourront être redistribués qu'après 1 an de fonctionnement.

JE VEUX AIDER LES PROJETS SOUTENUS PAR NOU KAPAB !